Maison passive et maison BEPOS : quelles sont les différences ?

Maison passive et maison BEPOS : quelles sont les différences ?

Dans le but de garantir un environnement sain et durable, plusieurs particuliers se lancent chaque jour dans la construction de résidences à vocations écologiques. Il peut s’agir dans ce cadre d’une maison passive ou à énergie positive. Cependant, même s’il est vrai que ces types de constructions possèdent plusieurs points en communs, il s’agit bien de deux modes distincts d’habitation. Il existe donc quelques différences entre la maison BEPOS et celle passive.

La production de l’énergie

La production de l’énergie est l’une des principales différences entre les maisons passives et celles à énergie positive.

Pour la maison passive

Dans une maison passive, le principal est de réduire la consommation en énergie en ayant recours à divers moyens. Ces derniers permettront en effet de réduire la consommation et de produire une quantité d’énergie nécessaire pour répondre aux besoins de l’habitation.

Pour la maison BEPOS

Contrairement aux maisons passives, les résidences BEPOS ne se contentent pas de réduire la consommation en énergie. En effet, les moyens qu’elles utilisent pour produire de l’énergie leur permettent non seulement de disposer de quantité suffisante pour s’autosuffire, mais leur donnent aussi un surplus de production.

Maison passive et maison BEPOS : quelles sont les différences ?

Cela est dû aux innovations consenties dans ces types de maisons en ce qui concerne la production d’énergie. Même si elles utilisent les mêmes principes de bases que les maisons passives, les résidences BEPOS sont plus innovantes.

Les règlementations

Il faut préciser que les maisons passives et celles BEPOS ne disposent pas des mêmes contraintes en ce qui concerne leur construction.

Les matériaux pour construire une maison BEPOS

La référence règlementaire officielle qui encadre le BEPOS exige en fait que les maisons soient construites avec des matériaux au bilan carbone limité. Dans cette optique, il est possible de dire que les maisons à ossature bois respectent le principe. Elles peuvent donc être qualifiées de maisons BEPOS.

Les matériaux au bilan carbone maîtrisé permettent d’avoir une maison qui lutte contre la pollution de l’environnement. Cette dernière sera évidemment capable de produire plus d’énergie que ce qu’elle consomme.

Les matériaux pour construire une maison passive

Si la construction des maisons passives obéit également à certains principes, elle n’est pour autant pas règlementée en ce qui concerne les matériaux à utiliser. Ainsi, il n’est pas rare de voir certaines résidences passives qui ne respectent pas forcément les règlementations de la construction de maison BEPOS. Ainsi, elles ne peuvent pas être qualifiées de maisons à énergie positive, mais de constructions passives. Ceci, puisqu’elles arrivent à réduire leur consommation en énergie, et à faire une production énergétique considérable.

Le coût

Une autre différence entre les maisons BEPOS et les logements passifs est celle relative au coût.

Maisons passives

Pour construire une maison passive, vous avez besoin de mobiliser les ressources financières nécessaires à l’achat de certains équipements nécessaires. Aussi, dans le cadre des travaux, vous devrez prévoir un budget plus conséquent que celui des maisons ordinaires.

Maisons BEPOS

Pour les maisons BEPOS, vous aurez à dépenser encore plus par rapport aux concessions passives. En effet, il vous faudra beaucoup plus d’équipements afin d’assurer la production en quantité, et même en surplus d’électricité. Ceci aura évidemment un impact sur le budget à prévoir.

Séverine Weber