Comprendre le RT 2020 en quelques minutes

Comprendre le RT 2020 en quelques minutes

Différentes mesures sont prises en faveur de l’environnement sur divers aspects de la vie quotidienne. Parmi de telles mesures, on peut évoquer la mise en place des RT, soit les normes de réglementations thermiques des maisons. L’édition 2020 dessine ainsi les grandes lignes pour la construction de bâtiments pour les années à venir.

Petit retour sur les RT

Le label RT ou Réglementation Thermique a vu le jour en 1974. Le but est resté le même dans l’ensemble, soit favoriser une bonne utilisation des énergies par la maison. Quand la maison n’est pas optimisée sur le plan de l’énergie, celle-ci est plus onéreuse. Ensuite, cela vient également affecter l’environnement de manière négative. Quand on utilise une quantité d’énergie qui dépasse le nécessaire, on fait du gaspillage, ce qui n’est pas une bonne chose.

Au fil des années, le label RT a subi différentes itérations. La version de 2012 se démarque comme étant une de celles qui appuie le plus l’accent sur le côté environnemental. Quant au RT 2020, il est bien plus axé sur la gestion des énergies, notamment avec un accent sur la question de la production. Les différentes directives du label RT 2020 vont donc indiquer aux compagnies de construction immobilière quelles règles elles doivent respecter.

Diminuer votre consommation d’énergie

Une bonne portion des indications de la norme RT porte sur l’optimisation de l’utilisation de l’énergie. Cela se divise en deux initiatives, soit l’usage d’appareils performants en termes énergétiques d’un côté, et l’usage au maximum des énergies produites de l’autre. Des labels divers permettent d’indiquer qu’un appareil électroménager est en mesure de fonctionner en utilisant une quantité minime d’électricité.

Aussi, avant d’acheter un modèle, vous avez beaucoup à gagner en vous penchant sur de tels labels. L’usage maximisé des énergies concerne les mesures dont l’isolation thermique. Il faut que celle-ci soit en mesure d’atteindre un seuil spécifique pour que la maison soit réglementaire. Quand votre maison est bien isolée thermiquement, elle perd un minimum d’énergie. En cela, vous allez beaucoup moins dépenser pour ce qui est du chauffage.

Augmenter la production d’énergie

Parmi les ambitions de l’Etat, il y a la normalisation de l’usage de dispositifs énergétiques sur les maisons. Les panneaux solaires sont actuellement le recours le plus viables sur ce plan. Dépendamment de conditions comme l’emplacement géographique de votre maison, ceux-ci peuvent répondre à vos besoins en énergies. Les éoliennes qui sont actuellement en usage sont bien moins performantes et intéressantes.

En revanche, les différents problèmes posés par l’usage d’éoliennes sont pris en main et traités pour qu’elles soient optimisées. La norme RT 2020 incite donc à ce que vous adoptiez des dispositifs similaires pour générer de l’électricité. De cette manière, plutôt que d’avoir une maison passive sur le plan énergétique, vous aurez une maison positive.

La question du coût et de l’amortissement

Comme on peut s’y attendre, les dépenses à faire pour qu’une maison respecte les normes RT 2020 sont plus élevées que la normale. En moyenne, on peut estimer cette différence de coût entre 5% et 10% de ce qu’une maison couterait à la construction. Vis-à-vis de cela, le gouvernement tient à rassurer les particuliers et les professionnels du bâtiment. En premier lieu, la maison produit de l’énergie en surplus, et ce dernier est revendu, et votre habitation vous rapporte donc de l’argent.

Celui-ci peut servir à amortir plus rapidement les dépenses contractées pour les travaux. Ensuite, les conditions d’octroi de prêt pour faire des maisons fait l’objet d’une hausse depuis 2020. Il est donc plus simple actuellement de financer la construction d’une maison maintenant qu’il y a tout juste quelques années. Par ailleurs, les compagnies de crédit ont conscience des implications du RT 2020, et sont donc plus compréhensifs.

admin-PToN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.