Comment vendre le surplus d’énergie à EDF ?

Comment vendre le surplus d’énergie à EDF ?

EDF est contraint par l’Etat de racheter le surplus d’électricité solaire qui est produit par les particuliers. C’est une des mesures prises pour rendre plus attrayante l’installation de ce type de dispositifs domestiques. Dans le cas où vous souhaitez bénéficier de cela pour votre surplus, il convient de procéder d’une manière spécifique.

À qui s’adresse la revente de surplus d’électricité ?

Certaines maisons vont avoir une production d’électricité solaire qui dépasse ce dont elles ont besoin. Si le tout est stocké mais jamais utilisé, cela s’apparente à du gaspillage. En faire la revente auprès de compagnies comme EDF est une des alternatives qui évite cela. Avec cette mesure, vous rendez possible à plusieurs ménages de profiter d’une électricité propre. Pour que la revente de votre surplus soit intéressante, il faut que l’énergie produite soit en quantité suffisante.

Ainsi, ce n’est pas indiqué pour les maisons qui parviennent tout juste à répondre à leurs besoins en électricité. Cela ne convient également pas pour les maisons dont la production d’énergie solaire n’est pas la même tout le long de l’année. En effet, vous pourriez avoir besoin de stocker votre surplus d’électricité pour les périodes de basse production. C’est donc une question dont il faut évaluer chaque aspect avant de vous décider.

Faire les installations adéquates

Pour revendre le trop-plein d’électricité solaire, il faut une installation supplémentaire en plus des panneaux et autres éléments requis. Le but est que votre unité solaire soit en mesure d’injecter le surplus d’énergie dans le réseau électrique. Celui-ci va être directement utilisé par les ménages qui sont abonnés à EDF. Afin de garder un œil sur cette redistribution, la pose d’un compteur spécial est une nécessité. Ce dernier sera distinct de celui qui sert pour évaluer votre propre consommation d’électricité.

Le coût pour une telle installation oscille entre 3000 et 4000 euros. Cela peut être plus ou moins cher en fonction de détails comme l’emplacement de votre maison. Le tout reste avantageux, car les maisons qui font une revente de surplus raccourcissent la durée d’amortissement des panneaux solaires. Aussi, on peut espérer des gains nets jusqu’à 1100 euros par an environ à la fin du crédit, sans compter les économies d’électricité.

Les détails du contrat de vente

Avant de faire la vente de votre électricité solaire, vous devez signer un contrat avec EDF. Celui-ci stipule que vous vous engagez à vendre votre excédent d’énergie solaire, à un prix fixe. La durée du contrat peut varier, mais en général, il va être valide sur une durée de 20 ans. Pour recevoir votre contrat, vous devez attendre la fin des travaux, puis vous rendre sur le site d’EDF OA. Sur celui-ci, vous allez créer un compte producteur.

Ce n’est qu’après que vous recevrez le contrat qu’il faudra remplir. Dès que les détails requis seront indiqués, il faut renvoyer le contrat à EDF OA. Ensuite, il faut attendre 11 mois après ce contrat pour faire le premier prélèvement. La somme qui vous est versée dépend de ce que le compteur affiche vis-à-vis de la production injectée dans le réseau. Ensuite, la même chose se déroule chaque année jusqu’à ce que le contrat prenne fin.

Le moment de la fin du contrat

Les conditions du contrat initiales sont bien avantageuses, mais celui-ci n’est pas indéfiniment valide. A partir du moment où votre contrat expire, vous n’avez pas la possibilité de le renouveler. En revanche, il est possible de se tourner vers d’autres fournisseurs et revendeurs d’électricité qu’EDF. Les Entreprises Locales de Distribution, soit ELD, sont environ 130 dans l’ensemble de la France.

Les conditions de votre contrat ne seront pas nécessairement les mêmes qu’avec EDF. Il est important d’approcher celles présentes dans votre région pour connaître leurs conditions. C’est essentiel pour la suite, car si les tarifs sont trop différents de ce qu’EDF propose, le tout pourrait être moins intéressant. C’est tout de même une alternative rentable sur le long terme.

En effet, vous ne payez plus de factures d’électricité, et vous êtes payés pour le surplus. Simplement, connaître les tarifs pratiqués par les ELD dans votre voisinage immédiat vous aide à évaluer les gains futurs. Il ne faut donc pas manquer d’examiner un maximum d’aspects de la question pour une réussite de votre projet de revente de surplus énergétique.

admin-PToN

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.